Sans laisser de trace

Publié le par Richard Lecocq

Plus les témoins défilent, plus il semble difficile pour les avocats de Murray de « sauver » leur client. Trop peu d’éléments appuient la thèse de la défense selon laquelle Michael Jackson se serait administré lui-même une dose fatale de Propofol. Une information capitale a fait surface hier : le site RadarOnline affirme qu’aucune empreinte de Michael Jackson – totale ou partielle – n’a été retrouvée sur les bouteilles de Propofol. L’enquête de la police de Los Angeles est formelle.

 

Lors de l’instruction du dossier, les avocats de Murray avaient avancé la thèse du « suicide » et Ed Chernoff en a d’ailleurs fait un temps fort de son intervention le premier jour du procès. En ce début de seconde semaine, il doit toujours convaincre le jury qu’un homme déjà sous Propofol peut avoir la force physique de s’administrer une dose supplémentaire… Qui ne tente rien n’a rien.

 

Hier, une partie de la famille Jackson s’est rendue au tribunal (Janet et Rebbie en tête). De leur côté, Katherine Jackson, les 3 enfants de Michael et trois de ses frères (Jackie, Tito et Marlon) ont atterri à Montréal pour assister à la première du show Michael Jackson Immortal World Tour produit par le Cirque du Soleil. Une façon peut-être de montrer que la vie continue malgré tout… Ce spectacle, en plein rodage, est un bel hommage rendu au Roi de la Pop. Mais ces jours-ci, difficile de contenir ce sentiment d’indécence. Les sourires des tapis rouges (à Montréal ou à Cardiff) se mélangent aux compte-rendus des audiences… La vie de Michael Jackson a été et restera un cirque géant dont trop de personnes ont jugé bon de tirer profit…

 


Richard Lecocq

Publié dans news

Commenter cet article